Compter les calories pourrait vous empêcher de maigrir

Une récente étude, réalisée par deux chercheurs américains et publiée dans le très sérieux journal Public Health Nutrition, démontre qu’il est probablement plus mauvais que bénéfique de partir à la chasse aux calories lorsque l’on souhaite perdre du poids.

Les deux chercheurs, James DiNicolantonio et Sean Lucan expliquent que toutes les calories n’ont pas les mêmes pouvoirs énergétiques et donc pas la même qualité. Il ne faut donc pas se focaliser sur le nombre, mais plutôt sur la qualité de ces dernières.

huile d'olive
Image ryanovineyards

La guerre aux différentes graisses alimentaires est également la cible de cette étude. Beaucoup éliminent le gras de leur alimentation, sans en connaitre les conséquences. Cette façon de faire serait inutile pour ces deux raisons :

  1. Lorsque vous consommez des aliments faibles en calories et en gras mais ayant des effets négatifs sur votre métabolisme, par exemple les glucides simples (le pain blanc ou les pâtes) ou les sucres raffinés. Les deux scientifiques expliquent également que bien qu’étant faiblement élevés en gras, certains aliments contiennent des sucres (glucides) absorbés rapidement par le corps (par exemple sucre, pommes de terre, riz et céréales) et peuvent entraîner une prise de poids importante malgré leur teneur calorique relativement faible.
  2. Lorsque vous vous focalisez sur le nombre de calories, vous éliminez des aliments réputés gras mais pouvant être sains et bons pour votre perte de poids, comme le saumon, les huiles de noix et d’olive, ou encore certains produits laitiers. Ces aliments consommés en quantités raisonnables sont nourrissants, parfois plus que d’autres moins caloriques, et ont leur utilité pour votre santé et votre perte de poids (protection de l’obésité, des maladies cardiovasculaires…).

Pour conclure, souvenez vous qu’il ne faut pas bannir toutes les graisses de votre alimentation, certaines d’entre elles restent précieuses pour votre santé.

Une autre étude américaine, menée par l’Université Vanderbilt a démontré par exemple que l’huile de noix de coco contenait des triglycérides ne se stockant pas dans le corps sous forme de graisses mais qu’elles augmentaient la dépense d’énergie et aident à vous sentir rassasié(e).

Recevez nos conseils gratuits!
Entrez votre adresse email ci-dessous
Recevez notre Newsletter et bénéficiez de conseils exclusifs réservés à nos abonné(e)s.
Nous respectons votre vie privée: Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et nous ne revendons jamais vos coordonnées à des publicitaires.
(Visited 124 times, 1 visits today)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *