Le régime méditerranéen pour affiner sa silhouette

Parmi les régimes alimentaires dans la tendance et peu contraignants, on distingue le régime méditerranéen. Ces spécificités vous échappent ? Je vous apporte un éclairage sur ces avantages et ces principes que j’ai faits miens avec plaisir !

Qu’est-ce que le régime méditerranéen ?

Ce régime alimentaire caractérise l’alimentation quotidienne des populations du bassin méditerranéen. De multiples travaux scientifiques ont montré ses bienfaits pour la santé cardiovasculaire, mais pas seulement ! En effet, il est bénéfique pour celles et ceux qui souhaitent maintenir leur silhouette, mais également pour les personnes qui aspirent à perdre quelques kilos superflus.

Moins contraignant que d’autres régimes à l’aura importante, il décourage sans doute aussi moins de néo-adeptes après quelques semaines de pratique. L’une de mes amies guère encline à se presser derrière les fourneaux a voulu expérimenter ce régime, je l’ai invitée à s’inspirer des bons petits plats partagés sur mesrecettesfaciles.fr, tout en respectant les principes nutritionnels que j’énonce dans un dernier paragraphe.

En quoi ce régime favorise-t-il la perte de poids ?

Cette diète convient particulièrement aux personnes qui souhaitent s’affiner dans la mesure où la ration calorique qu’il impose est faible et la répartition des aliments qu’il implique est quant à elle équilibrée. Si vous observez les menus typiques caractéristiques des régimes méditerranéens, vous allez notamment constater qu’ils limitent l’apport en mauvaises graisses.

Des études ont d’ailleurs montré qu’il contribuait à la lutte contre l’obésité chez les publics qui l’adoptaient. En incitant à la consommation d’éléments nutritifs au détriment d’autres aliments qui le sont moins, il favorise la sensation de satiété et diminue nécessairement les grignotages.

Les proportions quotidiennes

Des légumes à foison

Revenons sur les règles nutritionnelles embrassées par ces populations méditerranéennes habituées à ce régime vertueux. Tout d’abord, il convient de consommer des protéines animales de qualité. La charcuterie et la viande rouge ne sont pas proscrites, mais elles doivent passer au second plan et s’inviter moins souvent dans votre assiette que la viande blanche. À l’inverse, les produits de la mer doivent régulièrement apparaître sur vos menus, tout comme les féculents et légumes secs, considérés quant à eux comme des piliers de cette alimentation. Vous raffolez des tomates, des courgettes ou encore des fruits secs ?

Cela tombe bien, les végétaux sont à volonté dans tout bon régime méditerranéen. S’il vous est difficile de vous passer des produits laitiers, pas d’inquiétude, les laitages sont appréciés des Méditerranéens. Cependant, je vous conseille de vous limiter aux produits laitiers de brebis ou de chèvre. Bien entendu, la boisson de prédilection et qui doit être consommée en grande quantité, est l’eau !

L’incontournable huile d’olive

Si vous avez la main lourde quand vous déjeunez ou dînez, faites davantage attention aux proportions, un peu de courage et de rigueur ! À titre d’exemple, le poisson peut être consommé jusqu’à 3 fois par semaine avec une quantité de 150 grammes maximum par repas. Concernant les féculents, il est recommandé d’en manger jusqu’à 80 grammes crus ou 240 grammes cuits par repas. Parmi les autres ingrédients que je n’ai pas énoncés, sachez que vous pouvez assaisonner tous vos mets de 2 à 3 cuillères à soupe d’huile d’olive. En outre, le régime méditerranéen vous autorise jusqu’à 3 œufs par repas, une source de protéines non négligeable !

(Visited 22 times, 1 visits today)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.